RIC Brasil 2022 Logotipo - Circular (1).png
RIC Brasil 2022 Logotipo - Circular (1).png

Campos de Cima da Serra

Campos de Cima da Serra c´est le nom choisi à l'espace géographique inséré dans le Planalto das Araucárias qui est situé sur les zones élevées proches des limites des états de Rio Grande do Sul et de Santa Catarina. Le nom fait référence au paysage naturel de la région, formé de collines couvertes de champs et de forêts dominées par les araucarias.
La diversité de la faune et de la flore toujours interagit avec le milieu physique, composé de sol, d'eau et d'air. L'interaction de la biodiversité avec l'environnement physique est appelée biome. Campos de Cima da Serra fait partie du biome de la Forêt Atlantique, qui occupe 15% du territoire brésilien.
Ce paysage est composé de champs et de forêts d `araucarias (Araucaria angustifolia), de “forêts de brouillard”, de champs avec diverses formations floristiques, de cours d'eau typiques d´altitude et de marécages. Les marécages apparaissent généralement au milieu des ondulations du milieu, dans la partie la plus basse du relief où l'eau s'accumule. Ils présentent un tapis de mousse typique appelé tourbières. Les graminées apparaissent naturellement dans les sols peu profonds des collines et des vallées de Campos de Cima da Serra. Au fil des siècles, cette végétation a permis le développement des activités d'élevage. La culture rurale historique est toujours présente dans les principales festivités de plusieurs municipalités, où se déroulent des rodéos, des tournois de lasso, des promenades à cheval et des festivals de musique.

La ville de référence de cette région est Cambará do Sul. Le mot Cambará est d'origine Tupy-Guarani et signifie "feuille d'écorce rugueuse" et c´est le nom d'un arbre typique de la région (Moquiniastrum polymorphum). La municipalité de Cambará do Sul est connue pour produire un miel d'excellente qualité.
La richesse spécifique de l'avifaune brésilienne est expressive ici, se classant au troisième rang de la planète. Dans le pays sont enregistrées 1 796 espèces d'oiseaux, parmi celles-ci, 624 espèces sont répertoriées pour le Rio Grande do Sul et 596 espèces pour Santa Catarina. De nombreux oiseaux sont rares, peu connus et endémiques, parmi eux un grand nombre sont menacés d'extinction dans l'extrême sud du Brésil. Les mammifères de la région sont très riches, couvrant environ 50% des espèces terrestres présentes dans le Rio Grande do Sul et Santa Catarina. Dans ce groupe, de nombreuses espèces sont menacées d'extinction, principalement en raison de la réduction de l'habitat et de la chasse illégale.
Le Brésil est le pays qui compte le plus grand nombre d'espèces d'amphibiens au monde, avec environ 800 espèces. Dans la région de Campos de Cima da Serra, 60 espèces d'amphibiens peuvent être trouvés jusqu'à présent. Parmi ceux-ci, 17 n'existent que dans le Rio Grande do Sul et Santa Catarina, et environ 30% sont endémiques, révélant l'importance de la conservation des espèces. La grenouille verte au ventre rouge mesure au maximum 3,8 cm et se distingue par sa coloration particulière, sa peau est assez rugueuse. Cette grenouille n'est présente que dans le sud-est de Santa Catarina et le nord-est de Rio Grande do Sul, dans la région de Campos de Cima da Serra. Cette espèce a été décrite à la fin des années 1970 à partir de spécimens collectés dans la municipalité de Cambará do Sul, d'où son nom scientifique, Melanophrniscus cambaraensis.

 

 

 

Le Brésil se classe au troisième rang des pays ayant la plus grande richesse en reptiles au monde, avec environ 684 espèces, derrière l'Australie et le Mexique. Dans une compilation de données, 54 espèces ont été enregistrées aux Campos de Cima da Serra. Ici, nous allons parler un peu plus des serpents qui peuvent causer un accident à cause de leur venin*.


Le crotale (Crotalus durissus) est un exemple de serpent présent dans la région de Campos de Cima da Serra. Lorsqu'il se sent menacé, il recourbe son corps, dresse sa queue et secoue le hochet, (appelé hochet, en guise de signal d'avertissement). Il n'attaque que s'il se sent acculé ou s'il est accidentellement piétiné. Il se cache dans des terriers ou des trous sous les rochers. Sa piqûre est dangereuse et peut entraîner la mort.


Le cotiara (Bothrops cotiara) est un serpent principalement terrestre, c'est-à-dire qu'il vit au sol, d´ une habitude nocturne et une vie solitaire. Il habite les forêts d´Araucaria. Le cotiara fait partie des serpents venimeux que l'on trouve dans le sud du Brésil et sa morsure cause beaucoup de douleur. Comme tous les serpents, il n'attaque que lorsqu'il se sent menacé. C'est dans le livre rouge de la faune en voie de disparition.


Le jararaca (Bothrops jararaca) est le principal responsable des accidents impliquant l'homme. Il occupe principalement les régions forestières et ele a un tempérament agressif. La grande majorité des accidents se produisent lorsque des personnes marchent accidentellement dessus ou à sa proximité.


*Nous suggérons l'utilisation de guêtres / protège-tibias (similaires à ceux-ci) qui servent à la fois à protéger les jambes des chocs contre les lames de basalte et ainsi éviter les coupures indésirables, etaussi quant à la possibilité de rencontrer des serpents ; notant que nous n'avons aucune trace d'incidents de cet ordre.

 

                       Cascavel                                                         Cotiara                                                                       Jararaca

cascavel.jpg
Cotiara.jpg
Jararaca.jpg
Melanophryniscus cambaraensis.PNG
DSCN0249.JPG
DSCN0225.JPG
IMG_8645.JPG
IMG_8627.JPG